TERRE PARTAGÉE

Soutien aux habitants de la région du Sanguié au Burkina Faso

 

Couleurs locales

Le sourire encore et encore...
Les familles que nous côtoyons lors de nos séjours sont des gens chaleureux, arborant un sourire constant comme "greffé" sur le leur visage, un visage ouvert et resplendissant.

Lorsque vous débarquez chez eux, ils se plient en 4 pour vous recevoir, leur vie rudimentaire ne les empêche pas de vous considérer avec respect et, c'est avec chaleur et bienveillance que l'on partagera avec eux des moments inoubliables  

Parfait pour le bien-être de l'enfant et pratique pour la mère.

Porter le bébé sur le dos de la maman est un art ancestral qui serait une transition parfaite entre la vie utérine et la naissance. L'enfant conserve un lien unique avec sa mère et communique par la chaleur de son corps par le toucher, la vue et l'ouie. Sécurisé et apaisé l'enfant s’endort tranquillement...

Psychologiquement l'enfant se construit en toute sérénité.

Enfant , asociation humanitaire Terre partagée

Comme Maman !

Esther .. et ... avec leurs poupées dans le dos.

Il n'est pas rare de voir les enfants porter sur leurs dos leurs petit frère ou petite sœur.


Une maman et son petit

Le Wax, costume traditionnel Africain.

Le Wax est un habit traditionnel Africain, il est fait d’étoffe de coton avec des couleurs vives. Le dessin est parfois géométrique rarement uni.

L'autre nom du wax est le Faso Dan Fani ou le Kôko don da. Le vêtement est confectionné sur place par une couturière, les Burkinabées s'habillent quotidiennement avec ces vêtements aux formes particulières, colorés et confortables.


Métier à tisser

Il y a peu encore le tissage du wax était réalisé par le tissage de plusieurs bandes de tissus car les métiers à tisser n'étaient pas assez grands, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

**********
La création de jardins communautaires cultivés par les femmes , est un sacré pari,et nous les avons accompagnées dans leurs souhaits. La terre aride complique la culture; des puits ont été creusés et déjà elles ont pu profiter de la récolte pour leur consommation personnelle et pour la vente qui leur permet d'acheter de nouvelles semences.

Préparation du terrain pour un futur potager

Entre femmes...

Les récoltes

**********
Bibliothèque Zoula

 

Collège lycée Sainte-Thérèse de Zoula

Le Burkina est un pays de culture orale, le livre est rare et cher.
L'ouverture de la bibliothèque au collège-lycée de Zoula à permis à de nombreux élèves de satisfaire leurs curiosités et de développer leurs soif d'apprendre.
Les livres que nous apportons lors de nos voyages sont demandés par le professeur de français.

collège lycée de ste Thérèse de Zoula Burkina

En 2005 Des arbres ont été plantés. La désertification sévit cruellement au Burkina Faso.

 Après 2015. Vous constatez que les arbres ont généreusement poussés.

**********
Distribution de lunettes pour tous à Réo !


Qu'y a t-il de plus indispensable qu'une simple paire de lunette lorsque l'on prend de l'age ?

Voir tout simplement les gestes du quotidien pour faciliter les tâches...

...comme faire le diner, coudre, bricoler, et s"occuper de ses petits enfants...

...ou se prélasser tout en partageant un beau moment en familles ou avec  ses amis.

**********

Football

 Équipes des enfants et des adultes

Des jeux de maillots et des ballons ont été remis par les clubs de VEAUCHE et de CHAMBOEUF (42) au club local de REO : ASEMOS

Maillots offerts par le club de foot de Chamboeuf

Equipe de foot de réo Burlina Faso

 Équipe de foot à Réo

 



Maillots et ballons offert par L'E.S.V. club de foot de Veauche

**********

Insolite l'école en plein air!

Le taux d’analphabétisme est élevé au Burkina Faso. Les zones rurales en sont principalement affectées.

La création d'une école était donc indispensable. L'instruction est porteuse de projets, de responsabilité et de culture.

{}

 Aujourd hui, grâce à vos dons, l'école  reçoit plus de 700 élèves à ce jour au collège-lycée de Zoula dans le Sanguié.

***********

L'eau c'est la VIE !


Terre Partagée a participé activement au forage d'un puits pour les élèves du collège Lycée et leurs familles.

Deux jeunes filles découvrent le plaisir de boire de l'eau.

Le problème de réserve d'eau pour l'agriculture du Burkina Faso est constaté partout sur le territoire et se fait durement sentir, fruits et autres légumes peinent à sortir de terre.

La chance sourit aux agriculteurs et à ceux qui possèdent un puits...

(Rappelez-vous lorsqu'une canalisation claque dans notre maison, combien nous sommes désemparé sans eau ! Là l'effet s'inverse et aussi intense, ils ont beaucoup de joie à l'idée de puiser de l'eau librement.)

**********

Le marché à Réo

Marcher à Réo


le marcher de Réo


**********

Le Burkina vert

Burkina vert


Terre Partagée œuvre pour l'autosuffisance alimentaire, l'éducation et la formation.

**********

Chants et danses traditionnels

danses Burkina Faso

La danse fait partie de la culture et de la tradition, elle est faite de mélanges  culturels d'une soixantaine d'ethnies dont est composé le peuple burkinabé.

Le rythme et les pas sont différents selon l'évènement fêté. Au son des percussions les danseurs exécutent leurs danses dynamiques avec grâce.

**********

Nourriture au Burkina Faso


La bière de Mil, Dolo

La bière de Mil, Dolo en Lyélé (langue locale). Le bissap est un jus de  fleurs d'hibiscus, de gingembre ou de tamarin.

Préparation du tô : plat traditionnel

Repas type

Après le repas, il faut laver la vaisselle...

 Four et cuisine en plein air

***********

L' orphelinat à Réo

Orphelina Burkina Parrainage enfants Terre Partagée

Un petit dans les bras de Blandine

Les enfants de l'orphelinat de Réo

Nous avons eu l'occasion de visiter l'orphelinat de Réo où il y avait 11 enfants et 3 femmes qui y travaillaient.

Ces enfants sont emmenés à l'orphelinat par des parents qui ne peuvent pas les élever ou alors, ils sont quelques fois trouvés en brousse et aussi amenés à l'orphelinat.
En attente, peut-être, d'une éventuelle adoption.

**********

Orpaillage Burkina Faso

L'utilisation du mercure est nécessaire pour extraire/trouver de l'or.

La recherche de l'or génère des problèmes sociétaux comme la déscolarisation des enfants, de maladies et d'écologie.

Il est d'autant plus urgent et nécessaire d'aider la population à subvenir à ses propres besoins, d'une manière respectable pour tous, (autant pour l'environnement l'instruction pour acquérir l'indépendance, que pour l'agriculture pour des besoins alimentaires et le reboisement pour préserver la nature).

L'orpaillage

Les mains dans le mercure et le cyanure  les orpailleurs fouillent constamment dans cette mixture, aussi dangereuse pour eux que pour pour l'environnement qui s'en trouve empoisonné pendant des décennies. La recherche de l'or est un problème alarmant d'autant plus dans ce pays ou l'eau est sacré...

Le gouvernement Burkinabé s’intéresse activement au problème que génère l'orpaillage en plus d'un problème de condition de vie précaire dans les provinces, les enfants au travail qui est interdit par la loi Burkinabé, et aussi des conditions d'insalubrité, de conflits et environnementaux.


Des trous sont creusés à même le sol, dangereux  et sans aucune sécurité.

Les orpailleurs descendent dans ces trous béants, comme s'il plongeaient dans une gueule ouverte et qui les  engloutirait au moindre problème, emportant avec eux l'espoir  d'une vie meilleures qui, peut être même serait sans espérance/assurance de retour.

Le réchauffement climatique n'est pas le seul responsable de la désertification...le manque de connaissances et de moyens et des méthodes environnementales, oblige des familles entières à se mobiliser pour survivre.

Savant mélange de reboisement et de terres agricoles.

Un savoir faire  ou se mélange les besoins alimentaires d'un coté et le saccages des terres cultivés par l'arrachage systématique de la flore sauvage de l'autre. Le maintien de terres agricoles face à la préservation de l’environnement naturel qui doit être mesuré.

Terre du jardin des femmes

Les jardinières sont obligées à travailler dur pour produire une récolte. La survie alimentaire des familles en dépend.

 **********

 Sanitaire et santé

Maternité Réo

Maternité de Réo

Maternité de Réo Burkina Faso

 Dans l'hopital de REO se trouve également une maternité où de plus en plus de femmes viennent accoucher pour y trouver davantage de sécurité qu'à la maison.

 

 Le dispensaire, à l'intérieur de l'Hopital de REO.

Dans les villages, c'est un infirmier qui, avec des moyens rudimentaires, pallie au plus urgent et assure le mieux possible les soins de toute la communauté.

 Même si le taux de mortalité a baissé au Burkina Faso , il reste encore trop élevé, la mortalité des enfants est proche de 50,90 ‰ (source 2015).

 Les structures médicales sont rudimentaires  voir inexistantes dans les zones rurales et hors de prix dans les grandes villes. Le manque de médicaments, distribué avec parcimonie et le manque d'informations vis à vis des maladies comme le paludisme fait de nombreuses victimes chaque année.

Pour couvrir les besoins alimentaires et la mal nutrition au Burkina Faso, des industries au nord de l'Afrique se sont spécialisées pour la fabrication et la distribution de la spiruline.

 *********

Moyens de locomotion

Le compagnon de route tous terrains, l'âne et sa charrette

Terre Paratgée association reconnue d'utilité publique

 Blandine, Anaïs

 

Prêts pour un déplacement en se protégeant du soleil et de la poussière

**********

Nos compagnons de séjour

Alimentations Burkina

Les cochons

volaille Burkina

La volaille

Le margouillat

 Le margouillat

**********

Artisanat Burkinabé

Bijoux en bois

 Bijoux en bois de toutes les couleurs

 

Poterie Burkina Faso Terre Partagée

Poteries

 

Le beurre de Karité du Burkina Faso est un produit que l'on trouve d'excellente qualité

 **********

 Un petit geste pour le porte-monnaie une grande aide pour l'association ! *

 

 *Don Humanitaire avec réductions d'impôts (en savoir plus ICI)